La Course de l’Escalade

Les chiffres d’un succès populaire

^

Qui participe à la Course de l’Escalade? D’où viennent les coureurs? A quel âge est-on le plus performant sur ce parcours si exigeant? Et vous, quelle est votre courbe d’évolution personnelle, vous qui êtes un habitué de ce rendez-vous de décembre?

Votre courbe d’évolution

Chargement...

Pour répondre à ces questions, nous avons analysé les résultats de 2005 à 2015. Onze ans de résultats, ce sont 113 000 coureurs, toutes catégories confondues, enregistrés par le partenaire chronométrique de l’épreuve, Datasport, auprès duquel nous avons recueilli ces archives. Ces données constituent un fichier de 360 633 lignes qu’il a fallu interroger.

805 inscrits en 1978, 45 322 en 2016

De 805 inscrits en 1978, la Course de l’Escalade rassemble 45 322 coureurs en 2016. On peut identifier plusieurs pics qui ont accéléré cette montée vertigineuse. D’abord 1997, avec l’édition anniversaire des 20 ans. L’autre coup d’accélérateur a lieu tous les cinq ans depuis 2002. Cette année-là était créée la Course du Duc. Ces 17 kilomètres, au départ de Reignier, derrière le Salève, retracent le cheminement de l’armée du duc de Savoie, en cette nuit noire de décembre 1602, où il a cru pouvoir surprendre les Genevois. Cette course complémentaire de l’épreuve reine a lieu tous les cinq ans.

Plus d’inscrites que d’inscrits depuis 2014

Autre enseignement de ce portrait chiffré: depuis 2014, les femmes dépassent les hommes au niveau du nombre d’inscriptions. En moins de dix ans, elles ont comblé un écart de 4000 sportives. La courbe des femmes inscrites a commencé en 2009 une remontée qui s’est accélérée spectaculairement en 2010. On peut y voir un effet de la création, en 2007, des épreuves de walking.

Vingt-deux sportifs ont participé aux 38 Courses de l’Escalade organisées jusqu’à aujourd’hui. Ces récidivistes ont du mérite. En moyenne, les coureurs des années 2005-2015 comptent 2,26 inscriptions. Ce chiffre monte à 2,8 si l’on inclut les multiples inscriptions d’un même coureur à plusieurs courses par année (Marmite, Duc, Walking, etc.).

La part de nouveaux coureurs par édition est donc très importante. En 2015, 41% des participants n’avaient pas été inscrits à la course lors des dix éditions précédentes. On peut penser que cet apport de sang neuf est notamment lié à l’action de l’association Sant"e"scalade, qui organise des entraînements dans les écoles et pour les familles depuis 2004. Les jeunes de moins de 18 ans représentaient 34% des participants en 2015.

Le nombre de participants par âge

Inscrits dans la région genevoise

En onze ans, l'aire géographique des participants s'est étendue dans le Grand Genève. Gland, Divonne-les-Bains, Gex ou Reignier sont devenus de grands pourvoyeurs de coureurs. En pourcentage de la population, les champions restent genevois: Genthod et Troinex.

Dans le canton de Genève, les trois sous-secteurs qui ont fait grandir le nombre de participants entre 2005 et 2015, toutes catégories confondues, sont Jargonnant, aux Eaux-Vives (+165), les Crêts-de-Champel (+142) et Satigny-Village (+123). A l’inverse, les sous-secteurs Perly, à Perly-Certoux, Charmilles, à Genève-Petit-Saconnex, et Ruth-Nant d’argent, à Cologny, sont ceux qui ont perdu le plus grand nombre de sportifs, avec respectivement -23, -40 et -88.

Méthode La population utilisée pour les communes suisses est celle de 2015. Pour la France, les derniers chiffres par commune remontent à 2013.

Un maximum de variations a été toléré dans l’orthographe des lieux, mais des adresses ont pu échapper à la répartition.

L’âge pivot

Total Total Total

A quel âge est-on le plus performant sur le parcours tortueux de la Vieille-Ville? Pour le déterminer, nous avons calculé un âge pivot à partir duquel un coureur a perdu le plus de temps par rapport à sa précédente performance. Nous avons sélectionné des coureurs qui comptaient au moins trois participations. L’échantillon conserve uniquement les coureurs dont l’augmentation la plus forte est d’au moins une minute.

Femmes Femmes Femmes

Pour les femmes, ce couperet tombe à 43 ans. Chez les hommes, cette cassure est moins nette. L’effritement a lieu entre 41 et 46 ans. Pour les hommes de la catégorie élite, cet âge pivot remonte à 39 ans.

Hommes Hommes Hommes

Notre websérie: Deux mois pour préparer l’Escalade

Entre octobre et novembre, notre journaliste Frédéric Thomasset s'est prêté au jeu de la préparation sportive pour la course de l'Escalade. Une première le concernant. Avec l'aide et le soutien du coach de chez Sport Quest Johann Ferré, il a tâché de relever le défi à hauteur de ses moyens, avec le souffle parfois court, mais toujours avec le sourire. Notre websérie est là pour en témoigner.

Episode 1: le test VMA

Avant d'envisager toute préparation sportive, coach Johann convie Frédéric à un test physique, afin de jauger les forces en présence.

Episode 2: La course de groupe

L'entraînement se passe aussi en groupe, comme un mardi soir d'octobre au centre sportif du Bout-du-Monde. Là, Frédéric rencontre Luca, un fier coureur auquel il décide de se mesurer.

Episode 3: La muscu

Prêt à tout pour impressionner, Frédéric décide de forcer un peu sur la musculation. Le moment choisi par coach Johann pour le recadrer et lui apprendre les exercices de gainage adaptés à la course à pied.

Episode 4: Fractionnés en Vieille-Ville

Les choses sérieuses commencent pour Frédéric qui a pris rendez-vous avec Coach Johann en Vieille-Ville. Entouré de ses joyeux compagnons du club de course, le coureur amateur se frotte à la montée de Saint-Léger.

Episode 5: Rêve de champion

Accompagné de coach Johann, Frédéric part courir à jeun. Mal lui en a pris, le voilà victime de vertiges au point de perdre connaissance. Le temps d'un rêve, il confie ses doutes à un grand champion.

Epilogue: La course

Le jour J, enfin. Après deux mois d'entraînement, Frédéric rejoint la ligne de départ. Sous le regard bienveillant de coach Johann, il s'apprête à s'élancer. La caméra se met en marche pour un dernier épisode (le récit de la course). Gagné par le trac, Frédéric doute. Et s'il échouait?

Nos grands formats

Remerciements

Jean-Louis Bottani et Emilie Buehlmann, Course de l’Escalade

Grégory Morel et Zoé Egger, KPMG

Impressum

David Haeberli textes, direction du projet
Sébastien Contocollias direction artistique
Georges Cabrera websérie (réalisation)
Frédéric Thomasset websérie (journaliste cobaye)
Nicolas Fleury correction
Paul Ronga programmation
Archives photographiques Pierre Abensur, Allan Cosandier, Actualités suisses Lausanne, Photo Murat
Données inscrits et résultats Course de l’Escalade, Datasport
Données sur la population Office fédéral de la statistique (communes genevoises et vaudoises), Institut national de la statistique et des études économiques (communes françaises)
Géodonnées Communes de la region franco-valdo-genevoise, Système d'information du territoire à Genève (SITG), extrait en date du 14 novembre 2016; Swisstopo, swissBOUNDARIES3D
Librairies jQuery, Bootstrap, D3js, C3js